Partager:
9 janvier 2020

Route 117

Présence policière accrue pour diminuer les excès de vitesse

Depuis plusieurs mois, la présence policière de la Sûreté du Québec (SQ) a été augmentée sur la route 117, particulièrement de la portion qui s’étire de Rivière-Rouge à l’entrée sud de la réserve faunique La Vérendrye. Une combinaison de collisions avec blessés et de collisions mortelles causées par l’excès de vitesse explique cette vigilance policière, a fait savoir le sergent de la SQ, Marc Tessier. 

Jordan Maheu , Journaliste

La présence policière de la Sûreté du Québec a été augmentée sur la route 117 et l’initiative perdurera encore un bon moment
La présence policière de la Sûreté du Québec a été augmentée sur la route 117 et l’initiative perdurera encore un bon moment
© (Photo gracieuseté – Sûreté du Québec)

Les patrouilleurs de la SQ surveillent de près la route 117 dans le but d’améliorer son bilan routier qui est depuis longtemps critiqué par le comité SOS 117. Depuis 2004, ce comité a comme objectif de diminuer le nombre d'accidents sur la route qui relie le sud du Québec à l’Abitibi-Témiscamingue. L'élargissement de la 117 est désiré par le comité SOS 117. 

Le porte-parole de la SQ, Marc Tessier, souligne que cette présence policière est positive pour la population parce que les conducteurs ont maintenant davantage tendance à ralentir leur vitesse. Il souligne que la majorité de la population apprécie cette initiative de la SQ parce que les gens reconnaissent la dangerosité de l’excès de vitesse. 

« L’objectif n’est pas de donner le plus de constats possible. L’objectif est d’améliorer le bilan routier. Plus on est là, plus les gens vont ralentir », a-t-il affirmé. 

M. Tessier indique que cette vigilance policière plus accrue sur la 117 amène des résultats. De moins en moins de constats d’infraction pour grand excès de vitesse sont donnés. 

« Le fait de médiatiser les grands excès de vitesse, ça envoie un message aux gens qu’on est présent. Les gens, dans la grande majorité, sont satisfaits des efforts qui sont faits pour réduire la vitesse », a mentionné le porte-parole de la SQ. 

Marc Tessier a précisé que la présence policière sur la route 117 devrait perdurer encore un bon moment.

Partager:

Jordan Maheu , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer