Partager:
18 janvier 2021

Surveillance dans les sentiers de motoneige

La police distribue des dizaines de constats d’infraction et d’avertissements

Promesse tenue. Après avoir ciblé le secteur de Prévost dans les Laurentides début janvier pour contrôler les motoneigistes et quadistes, la Sûreté du Québec (SQ), a tenu cette fois une vaste opération policière en Haute-Gatineau et dans les Hautes-Laurentides les 15 et 16 janvier. Résultat: plusieurs constats d’infraction, des avertissements et même une arrestation.

Simon Dominé , Journaliste

La Sûreté du Québec a contrôlé les motoneigistes et quadistes dans les secteurs de Grand-Remous, Mont-Laurier et Ferme-Neuve. Elle promet de revenir prochainement dans le coin.
La Sûreté du Québec a contrôlé les motoneigistes et quadistes dans les secteurs de Grand-Remous, Mont-Laurier et Ferme-Neuve. Elle promet de revenir prochainement dans le coin.

La SQ a ratissé large, puisque ses agents ont effectué des sorties aux abords et dans les sentiers de Grand-Remous, Mont-Laurier et Ferme-Neuve, des secteurs prisés par les motoneigistes et quadistes. Ils étaient aidés dans leur tâche par des patrouilleurs de sentier. Les agents ont également visité certains relais pour y faire de la sensibilisation.

Au total, 180 interceptions de motoneiges et de quads ont eu lieu. Le tableau final de l’opération affiche 17 constats d’infraction en lien avec la loi sur les véhicules hors route, dix constats pour diverses infractions en vertu du code de la sécurité routière, ainsi que 32 avertissements.

La présence des policiers en sentier s’est également soldée par l’arrestation d’un homme de Gatineau de 32 ans pour avoir conduit durant une interdiction. Sa motoneige a été saisie par les policiers, qui lui remettront plusieurs constats d’infractions, entre autres parce qu’il était soumis à la mesure zéro alcool.

Rappelons qu’au lac Écho à Prévost les 3 et 9 janvier, la SQ avait émis 18 constats d’infraction et expulsé huit non-résidents. Les constats d’infraction les plus coûteux atteignaient 540$.

Nouvelles sorties prévues

La SQ n’entend pas en rester là, puisqu’elle annonce déjà que de nouvelles opérations de surveillance sont planifiées dans les mêmes secteurs. Elle ciblera tout particulièrement les conducteurs en infraction avec le Code de la sécurité routière ou le Code criminel. Dans le dernier cas, les policiers seront attentifs aux cas de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

Selon les policiers, la conduite avec les capacités affaiblies et la vitesse sont les principales causes de collisions mortelles observées dans les dernières années.

Partager:

Simon Dominé , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer