Partager:
8 mai 2020

Céline Lafrance, auteure originaire de Maniwaki

Elle n’a jamais abandonné la région, la région la soutiendra-t-elle?

Céline Lafrance avait 12 ans lorsqu’elle a quitté la Vallée-de-la-Gatineau. Revenue publier son roman ici, chez la Note Verte en 2018, l’écrivaine maintenant exilée aux Îles de la Madeleine porte la région dans son cœur et dans ses œuvres. Son roman Zélia se déroule d’ailleurs à Bouchette. En nomination pour le prix « Coup de cœur de la communauté » offert par la Corporation Culturelle des Îles-de-la-Madeleine, le public d’ici peut aller voter pour elle et son œuvre jusqu’au 11 mai. 

Hélène Desgranges , Journaliste

Peu importe la distance entre la Haute-Gatineau et les Îles de la Madeleine, l’auteure Céline Lafrance serait enchantée de voir les gens d’ici la supporter en allant voter pour la rendre gagnante d’un prix Coup de Cœur, là-bas.
Peu importe la distance entre la Haute-Gatineau et les Îles de la Madeleine, l’auteure Céline Lafrance serait enchantée de voir les gens d’ici la supporter en allant voter pour la rendre gagnante d’un prix Coup de Cœur, là-bas.
© (Photo gracieuseté – Céline Lafrance)

Céline Lafrance fait beaucoup de parallèles entre sa nouvelle région et la vallée. Elle se plaît à dire qu’elle a échangé un bûcheron contre un pêcheur! Elle n’est pas la seule expatriée de la Vallée-de-la-Gatineau à s’être retrouvée aux « Iles ». Elle a des amis d’ici qui vivent près de chez elle. Elle trouve émouvant de voir leurs enfants qui ont grandi dans les îles, aimer autant la Vallée.

Les décors sont bien différents. Là-bas la mer et ici, les lacs. Et quels lacs! La première fois qu’elle a marché en sentier avec un ami qui l’amenait voir un lac, elle n’a pu s’empêcher de se tordre de rire. Rien à voir avec le lac rond de son enfance aussi nommé le lac Roddick ou avec le lac Poisson blanc. « À peine un étang! », s’exclame-t-elle en riant des différences des deux milieux qu’elle chérit. Mais la mer, cette mer qui l’entoure et qui lui apparait de sa fenêtre de maison, ça, rien à redire!

Zélia, histoire vraie avec un peu de fiction

Son roman Zélia raconte la vie de sa grand-mère. Lorsque la sœur de Céline a entendu parler de la Note Verte, elle a convaincu celle-ci de présenter son manuscrit. Comme Céline connaissait des gens de la région susceptibles de faire partie du comité de lecture et d’être biaisés en lisant ses mots, elle a présenté le manuscrit sous un nom de plume : Braise. Un surnom qui lui a été donné par un ami aujourd’hui décédé. Le comité de lecture a donc sélectionné, sans savoir qui en était l’auteure, son roman écrit grâce aux témoignages de gens de la région. Il fut finaliste au Prix Jovette Bernier pour la qualité de l’écriture et la recherche. Elle est d’ailleurs revenue trois fois dans la région pour parvenir à écrire l’histoire de Zélia le plus fidèlement possible. Elle y a ensuite glissé une fiction et des personnages inspirés d’un amalgame de gens qu’elle connait.

Les paris sont ouverts

Céline Lafrance est reconnue comme artiste et travailleuse culturelle s'étant particulièrement démarquée en 2019. Elle s’implique dans l’organisation de divers événements aux Îles de la Madeleine dont le Festival Contes en Îles, les Rendez-vous Loup-Marin ainsi que dans un festival littéraire.

Nominée pour un prix « Coup de Cœur » dans sa nouvelle région des îles, Céline Lafrance peut recevoir des appuis sous forme de votes en lignes même de gens d’ici. Cela la rend encore plus fière. Vous désirez lui offrir le titre de Coup de Cœur? Allez voter sur la page internet arrimage-im.qc.ca.

Un autre projet de gens d’ici

Loin de s’éloigner des gens de la Vallée, Céline Lafrance et son conjoint, ayant tous deux des mères qui ont travaillé à nourrir bûcherons ou pêcheurs dans des chantiers différents, ont réalisé un documentaire intitulé Souvenirs de Mères. La mère de Céline a été « cook » dans les chantiers d’ici. Le documentaire n’est pas encore public mais l’idée de le rendre accessible est dans l’air. Histoire d’amour régionale à suivre!

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer