Partager:
31 janvier 2020

Bouchette

Un circuit touristique en bonne et due forme dès l’été prochain

Dès l’été 2020, le circuit touristique patrimonial de Bouchette accueillera un cinquième attrait touristique sur son territoire. Une sculpture symbolisant la légende de la Chasse-Galerie sera à la disposition des visiteurs, a fait savoir le maire de la municipalité, Gilles Bastien. 

Jordan Maheu , Journaliste

Le circuit touristique patrimonial de Bouchette sera plus complet dès l’été 2020 avec une sculpture de Donald Doiron.
Le circuit touristique patrimonial de Bouchette sera plus complet dès l’été 2020 avec une sculpture de Donald Doiron.
© .(Photo: L’info de la Vallée – Archives).

Avec l’insécurité entourant l’avenir de la Coopérative de solidarité de Bouchette, le maire Bastien reconnaît que le village devient moins attirant pour l’arrivée de nouveaux venus, mais ce dernier insiste sur le dynamisme qui existe selon lui dans la municipalité grâce, entre autres, au circuit touristique patrimonial. 

L’arrivée de la sculpture symbolisant la légende de la Chasse-Galerie signée par le sculpteur et forgeron Donald Doiron, devrait être érigée à l’entrée du village sur le bord de la route 105 au courant de la saison estivale qui s’en vient, a fait savoir le maire Gilles Bastien. 

« Ça va servir à toute la région. Tu n’as pas besoin de passer dans Bouchette pour le voir. Tous ceux qui vont continuer vers le nord vont avoir accès à voir cette œuvre d’art qui devrait être illuminée, »

Gilles Bastien

Le canot géant dans lequel seront assis les personnages de la Chasse-Galerie servira d’appât aux villégiateurs. L’objectif est d’inciter les curieux à visiter les quatre autres attraits touristiques du circuit. 

« Ça va faire partie du circuit touristique. J’imagine que les gens qui sont intéressés à arrêter-là, il y a de bonnes probabilités qu’ils aient voir la Petite école de rang et l’église », a expliqué le maire Bastien.

Lorsque questionné sur l’optimisation de l’emplacement qui pourrait être plus favorable pour la municipalité si l’œuvre se trouvait au cœur du village, Gilles Bastien a reconnu qu’un tel scénario serait optimal pour la municipalité, mais pas pour la région. 

« Ç’a aurait été plus profitable pour la municipalité, mais moins profitable pour la région. Quand je suis au conseil des maires, je ne représente pas la municipalité de Bouchette, mais la MRC. Dans l’intérêt de tout le monde, il faut faire sa part des choses », a-t-il affirmé. 

Le coût du projet est de 110 000$. De ce montant, 50 000$ proviennent du programme de mise en valeur intégré d’Hydro-Québec et 60 000$ ont été accordés par le Fonds de développement des territoires de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, a fait savoir M. Bastien. 

Restauration de l’église Saint-Gabriel

L’église Saint-Gabriel de Bouchette est un bâtiment emblématique patrimonial de la Vallée-de-la-Gatineau qui fait la fierté des Bouchettois. Récemment, certains aspects du bâtiment ont été restaurés, dont les planchers de bois et les murets de bois le long des allées. La chaire et les confessionnaux devraient être rénovés sous peu. Les travaux sont effectués avec l’intention de garder le cachet de l’église datant de 1907. 

« Actuellement le plancher, c’est de toute beauté à voir », a mentionné le maire de Bouchette, Gilles Bastien. 

Le coût total des travaux est estimé à 230 000$. De ce montant, 35 000$ proviennent du programme de mise en valeur intégré d’Hydro-Québec et 25 000$ ont été accordés par Tourisme Outaouais. Le conseil municipal est présentement en train de préparer une demande de subvention d’environ 100 000$ au Conseil du patrimoine religieux du Québec pour entamer des travaux sur la chaire du bâtiment. La somme restante provient de dons privés, a précisé le maire.

Ce dernier a ajouté que ces travaux de restauration étaient une demande de la population. Le maire a rappelé que l’intention de ces travaux était, entre autres, de faire de l’église Saint-Gabriel un musée-église. « L’église va venir s’ajouter à l’offre de loisirs », a-t-il dit. 

Petite école de rang de Bouchette 

La Petite école de rang de Bouchette est une autre attraction du circuit touristique. Une attraction qui accueille environ 1 000 visiteurs par année, a mentionné Gilles Bastien.

« C’est de toute beauté admirer cette école-là et de voir comment ç’a bien été fait », a-t-il ajouté.

Autres attraits touristiques

Le parc des Bâtisseurs et le parc des Pionniers sont deux autres attraits touristiques du circuit patrimonial de Bouchette. Le parc des Bâtisseurs rappelle et commémore la mémoire des familles bâtisseuses de Bouchette, peut-on lire sur le site web de la Municipalité. Le parc des Pionniers est quant à lui un musée à ciel ouvert exposant d’anciennes machineries agricoles. Le musée à ciel ouvert se situe sur la rive de la rivière Gatineau, aux abords sud du pont de fer de Bouchette.

Partager:

Jordan Maheu , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer