Partager:
31 juillet 2020

Kazabazua

Un mois d’août et un automne pleins de projets

Parc de planches à roulettes, rénovation de bibliothèque, compostage, patinoire ou clôture: la liste des projets à venir prochainement à Kazabazua est longue et prometteuse. Tour d’horizon avec le maire de l’endroit.

Hélène Desgranges , Journaliste

De tous les projets sur la table à Kazabazua, un parc de planche à roulettes et une clôture pour sécuriser l’aire de jeux de la municipalité sont dans le nombre.
De tous les projets sur la table à Kazabazua, un parc de planche à roulettes et une clôture pour sécuriser l’aire de jeux de la municipalité sont dans le nombre.
© (Photo Hélène Desgranges – L’info de la Vallée)

Le maire Robert Bergeron et le conseil municipal de Kazabazua ont entériné des décisions concernant plusieurs projets à venir à Kazabazua lors de leur dernier conseil municipal. Un premier 2 500$ sera octroyé à un groupe de citoyens désirant bâtir une structure pour planches à roulettes dans la municipalité.

« La pandémie a mis en lumière le fait que nous n’avons pas beaucoup d’activités dans la région, les citoyens désirent s’impliquer. » - Robert Bergeron 

La construction de cet équipement est espérée pour août 2020. Il a aussi été question d’un type de ciné-parc dans l’aire de jeux de la municipalité, mais la recherche de fonds pour ce projet est toujours en cours.

Soumission pour les travaux de la bibliothèque acceptée

Toujours lors de leur dernier conseil municipal, les élus de Kazabazua ont octroyé un contrat à un entrepreneur local afin de débuter les travaux prévus à la bibliothèque. Malgré le fait que les entrepreneurs sont tous débordés, les travaux devraient débuter avant l’automne.

La Municipalité recherche aussi des fonds et a déposé une demande au fond Région et Ruralité en espérant pourvoir améliorer ses aires de jeux, recouvrir les bandes de patinoires de résine, y ajouter un filet de contrôle, déménager une arène sportive, installer une clôture au parc municipal. 

Ce dernier projet fait suite à une recommandation concernant la sécurité du lieu et viendrait empêcher les quads et autres véhicules motorisés d’entrer dans l’air de jeu. Face à cette demande, Robert Bergeron se dit « pas mal confiant » de voir une subvention aider la Municipalité à aller de l’avant.

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer