Partager:
25 septembre 2020

Mustangs de Maniwaki

L’entraîneur arrivera ou pas?

Les Mustangs de Maniwaki ont engagé un entraîneur danois pour la prochaine saison. Cependant, en raison des frontières entre les pays qui demeurent difficiles à franchir en temps de pandémie, il est encore trop tôt pour se prononcer sur ce qui se passera. La confiance est néanmoins encore au rendez-vous, car d’autres joueurs européens sont arrivés.

Hélène Desgranges , Journaliste

Jorgen Kryger Andersen, le nouvel entraîneur européen des Mustangs de Maniwaki n’est pas encore arrivé au Québec. Malgré le fait que des joueurs d’autres ligues ont été refusés aux douanes, le club demeure positif. Le sort de chacun se joue à la douane directement. D’ici le 1er octobre, le club devrait être fixé.
Jorgen Kryger Andersen, le nouvel entraîneur européen des Mustangs de Maniwaki n’est pas encore arrivé au Québec. Malgré le fait que des joueurs d’autres ligues ont été refusés aux douanes, le club demeure positif. Le sort de chacun se joue à la douane directement. D’ici le 1er octobre, le club devrait être fixé.
© (Photo L’info de la Vallée – Archives)

Éric Gauthier, président des Mustangs de Maniwaki, confirme que l’équipe est toujours en attente de savoir si les douanes ouvriront leurs portes aux joueurs et au prochain entraîneur européen en liste pour venir offrir de leur expertise et de leur talent ici dans la Vallée-de-la-Gatineau.

Actuellement, un joueur suédois a passé les douanes et terminera son confinement de 14 jours sous peu.

« Il est caché pour 14 jours! Il a de l’épicerie et du Wi-fi. » - Éric Gauthier

Deux joueurs slovaques ont été refusés à la douane de la Hollande et tenteront de traverser via un autre pays.  Comme le début de la saison est prévu autour du 15 octobre, Éric Gauthier croit qu’ils ont encore le temps et que ce n’est pas inquiétant. Advenant un retard dans l’arrivée de l’entraîneur européen, l’équipe a déjà un plan B.

Conscient que d’autres ligues n’ont pas réussi à faire passer leurs joueurs à la douane, Éric Gauthier demeure sur le qui-vive.  D’ici le 1er octobre, l’équipe devrait être fixée sur le sort de ses joueurs de l’extérieur et de son entraîneur. 

En attendant, le club ne chôme pas. Il y aura un camp d’essai le 27 septembre à 15h30 à Ferme-Neuve.

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer