Partager:
12 février 2020

Tournoi National Optimiste de Maniwaki

Une fin de semaine parfaite, affirme Rock Bonhomme

Ce sont les 7, 8 et 9 février derniers qu’avait lieu le Tournoi National Optimiste au Centre sportif Gino-Odjick de Maniwaki. Cette 48e édition aura attiré 12 équipes de l’extérieur et vu se jouer 27 parties qui se sont déroulées devant des foules record, battant ainsi l’achalandage de l’an dernier.

Kathleen Godmer , Journaliste

On a eu du hockey de qualité pendant toute la fin de semaine. On a eu droit à des matchs extrêmement serrés. Oui il y a des écarts représentatifs dans certains pointages, mais ce sont les 3e périodes qui ont fait la différence », a affirmé Rock Bonhomme, organisateur.
On a eu du hockey de qualité pendant toute la fin de semaine. On a eu droit à des matchs extrêmement serrés. Oui il y a des écarts représentatifs dans certains pointages, mais ce sont les 3e périodes qui ont fait la différence », a affirmé Rock Bonhomme, organisateur.
© (Photo L’info de la Vallée – Jocelyn Galipeau)

« Quand on met en place un tel tournoi, c’est pour qu’année après année, les jeunes hockeyeurs de la région puissent se mesurer à des équipes qu’ils n’ont pas la chance d’affronter habituellement. En se mesurant à des équipes contre lesquelles ils ne jouent pas habituellement, nos jeunes ont la chance de découvrir d’autres styles de jeu, de développer leur sens de l’adaptation et d’aiguiser leur sens du hockey », a déclaré d’entrée de jeu Rock Bonhomme du comité organisateur.

Résultats

Dans la catégorie Bantam B, les Frontaliers de Hull ont défait les Duckes de Cumberland en finale par la marque de 4 à 0. 

Dans le Midget B, les Fusions de Hawkesbury ont remporté la partie sur les Gladiateurs d’Aylmer avec un pointage de 5 à 1. 

Pour le Bantam A, ce sont les Chevaliers de Gatineau qui ont gagné contre les Jets de la Lièvre par la marque de 3 à 0.

Finalement, dans le Midget A, les Cougars de Gatineau ont défait les Mustangs de Maniwaki par la marque de 5 à 2.

« On a eu du bon hockey et les vrais gagnants ce sont en fait tous les joueurs qui nous ont éblouis durant toute la fin de semaine. Le pointage, ce n’est que des chiffres. Le jeu a été de qualité, il n’y a pas eu de bataille et on a eu que de bons commentaires. »

Rock Bonhomme, organisateur

« On avait 15 équipes, dont 12 de l’extérieur, et trois équipes de Maniwaki. Il y avait quatre de ces équipes qui venaient de l’Ontario (deux de Cumberland, une de Hawkesbury et une de Rockland). On a aussi eu une équipe de Laval, la seule venue d’aussi loin. L’horaire était intense. Moi j’étais là à 8h pour accueillir les premières équipes et souvent, ça allait jusqu’à 11h30 facilement. Ça fait de longues journées », a confié M. Bonhomme.

Une édition qui met la barre haute

Ce fut, pour l’événement, une des meilleures années à la porte. « On a battu l’an passé à plate couture. Les gens suivaient leur équipe. Le fait qu’on ait eu plusieurs équipes de l’Outaouais et de Mont-Laurier nous a permis de constater que les gens se sont déplacés pour venir les encourager. On avait bien sûr nos spectateurs locaux, mais vraiment beaucoup de l’extérieur, et ça, malgré la température qu’on a eue.

Le comité organisateur était particulièrement fier du succès de l’édition de cette année. Édition qui met la barre haute pour celle de l’an prochain et qui la met encore plus haute pour le 50e qui arrive à grands pas. 

Galerie de photos

    BANTAM B.jpg
  • 1/7
  • BANTAM B2.jpg
  • 2/7
  • BANTAM B5.jpg
  • 3/7
  • MITGET A.jpg
  • 4/7
  • MITGET A3.jpg
  • 5/7
  • MITGET A4.jpg
  • 6/7
  • MITGET A5.jpg
  • 7/7
Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer