Partager:
17 septembre 2020

Éradication de plants de cannabis

Plusieurs arrestations en Outaouais

Une vaste opération policière de démantèlement de sites de production extérieure de cannabis s’est soldée le 16 septembre par l’arrestation de plusieurs personnes en Outaouais.

Simon Dominé , Journaliste

© (Photo gracieuseté – SQ)

La sergente Éloïse Cossette, du service des communications de la Sûreté du Québec (SQ) n’était pas en mesure de spécifier si des personnes de la Vallée-de-la-Gatineau figurent parmi les personnes appréhendées. On sait que trois personnes de l’Outaouais et cinq personnes de la Mauricie ont été arrêtées dans le cadre de cette opération. 

L’opération, qui se déroulait dans le cadre du programme ACCES-Cannabis (Action concertée contre l’économie souterraine), a ciblé plusieurs secteurs du Centre-du-Québec, de l’Estrie, de la Mauricie et de l’Outaouais. 

Le 16 septembre, 6 110 plants ont été saisis par les policiers. Ces prises s’ajoutent aux 27 500 autres plants saisis par la SQ et ses partenaires depuis le début de la saison au Québec. Quant aux récentes arrestations, elles portent à une cinquantaine le nombre de suspects arrêtés. Les policiers vont continuer à frapper au cours des prochaines semaines. 

La SQ rappelle que les activités de production qui sortent du cadre légal de la Loi sur le cannabis sont considérées comme des infractions criminelles. On parle notamment du fait de produire, posséder en vue d’en faire le trafic, de vendre au noir, d’importer et d’exporter du cannabis. 

Toute information concernant la production de cannabis peut être communiquée au Centre de l’information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264. 

Partager:

Simon Dominé , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer