Partager:
30 juillet 2020

Denis Marceau, sculpteur

Le Recycl’Art s’en vient dans la région

Denis Marceau est un artiste qui s’est établi à Denholm il y a quelques années. Membre du Conseil des arts contemporains de l’Outaouais (CACO), il est très actif dans la promotion des expositions Recycl’Art. En septembre 2020, 12 œuvres viendront faire un tour dans la Vallée-de-la-Gatineau, mais en attendant, Denis Marceau invite les gens à Gatineau afin de voir concrètement le travail de 25 artistes dont son œuvre s’inspire de la thématique 2020, « Rêve ou Cauchemar ».

Hélène Desgranges , Journaliste

Denis Marceau, artiste, le spécifie:  son œuvre est si imposante qu’aucune photo ne permet d’en saisir toute l’essence. Si elle est choisie, celle-ci sera transportée dans la Vallée en septembre lors de l’événement Recycl’Art qui sera présenté ici. En attendant, les gens peuvent aller voir le travail du sculpteur de Denholm à Gatineau.
Denis Marceau, artiste, le spécifie: son œuvre est si imposante qu’aucune photo ne permet d’en saisir toute l’essence. Si elle est choisie, celle-ci sera transportée dans la Vallée en septembre lors de l’événement Recycl’Art qui sera présenté ici. En attendant, les gens peuvent aller voir le travail du sculpteur de Denholm à Gatineau.
© (Photo gracieuseté – Denis Marceau)

Denis Marceau en convient, la thématique du Recycl’Art de cette année, choisie avant la pandémie, ne pouvait pas mieux tomber. Entre le rêve et le cauchemar, la Covid-19 a eu de quoi inspirer l’artiste. Son œuvre de cette année s’inspire donc du thème et il a choisi de poser un œil sur les États-Unis, en reproduisant, sans exagérer le thème, le drapeau américain en lames de scie.

Outre cet item imposant, son œuvre qui fait 20 x 26 pieds a de quoi pousser la réflexion. Un œil, une cible, une grille de prison. Le déplacement à Gatineau permettra aux gens de mieux ressentir le message véhiculé par l’œuvre de l’artiste d’ici. Fera-t-elle partie des 12 œuvres présentées dans la région de la Vallée en septembre? La décision n’est pas prise ni du choix des artistes ni du lieu, mais Recycl’Art est un concept qui demande de favoriser les artistes locaux lors des expositions en région.

L’art en région

Denis Marceau s’est battu pour voir l’art se diriger en région. Recylc’Art est un événement qui a fait ses débuts à Montpellier et son concept est donc tout approprié pour joindre un public qui a moins accès à l’art.  Les œuvres réalisées à partir de matériaux recyclés ouvrent la porte à un intérêt généralisé. Les petits ont un regard de simplicité, ils veulent toucher et comprennent rapidement le sens des œuvres puis se laissent émerveiller. Les adultes, pour leur part, cherchent à comprendre, retrouvent des objets du quotidien ou de leur passé qui sont alors intégrés à des sculptures et cela éveille leur curiosité. Peu importe leur âge, Denis Marceau confirme que Recycl’Art attire en région des gens intéressés par la culture.

« Je mets énormément d’énergie pour que les artistes soient reconnus. » - Denis Marceau

Denis Marceau a une formation universitaire en arts, mais sait combien il est difficile pour les artistes d’être reconnus. Recycl’Art permet à des sculpteurs de partout au Québec de recevoir une rémunération intéressante pour la création de leurs œuvres. Par la suite, les municipalités hôtes de l’événement fournissent un certain montant pour recevoir l’exposition. La Vallée-de-la-Gatineau a d’ailleurs reçu l’événement en 2018.

Une sortie sécuritaire en temps de Covid-19

Denis Marceau sent que les gens, après un si long confinement, ont besoin de sortir, d’aller dans les parcs. L’exposition plein-air Recycl’Art permet la distanciation sociale. Il y voit donc là un attrait supplémentaire.

Présentement, 25 œuvres sont exposées au Ruisseau de la Brasserie à Gatineau, secteur Hull. La MRC de la Vallée-de-la-Gatineau fera le choix de 12 d’entre elles qui viendront faire du charme au public d’ici en septembre prochain. En attendant, Denis Marceau explique que la décision pour choisir l’emplacement est en cours. Pour le CACO, ce choix est important afin qu’il soit fait de façon à rejoindre le plus de visiteurs possibles.

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer