Partager:
10 juin 2020

Exposition de machineries agricoles à Déléage

Un passe-temps que Laurent Joly offre gratuitement

Sa femme Rachel dit de lui qu’il est un cultivateur dans l’âme. Laurent Joly, pour sa part, est sans prétention face au travail qu’il accomplit pour redonner une deuxième vie aux vieilles machineries agricoles.  Il aime les restaurer et veut inviter les gens à aller les voir, même de proche.

Hélène Desgranges , Journaliste

Depuis plusieurs années, Laurent Joly embellit des machineries agricoles antiques et les expose sur son terrain. Il invite les gens à aller voir le tout sans gêne et même à débarquer de l’auto pour voir de plus prêts son travail de mise en valeur du patrimoine agricole local.
Depuis plusieurs années, Laurent Joly embellit des machineries agricoles antiques et les expose sur son terrain. Il invite les gens à aller voir le tout sans gêne et même à débarquer de l’auto pour voir de plus prêts son travail de mise en valeur du patrimoine agricole local.
© (Photo gracieuseté – Rachel et Laurent Joly)

Surtout avec les mesures de distanciation mais aussi par respect de la propriété d’autrui, Laurent Joly comprend que les gens qui ralentissent devant sa collection de machinerie agricole antique n’osent pas débarquer et s’en approcher. Il désire donc inviter publiquement les gens à venir découvrir ses machineries agricoles remises en beauté sous ses soins.

Élevé sur une terre agricole, Laurent Joly a toujours aimé les machineries. Il en a donc fait l’acquisition au gré des années. Il les bichonne, les repeint et les expose sur son terrain, au bord de la route. Il y a donc, dans sa série de belles d’antan, des équipements qui viennent de Blue Sea, Aumond, Ferme-Neuve et d’autres endroits encore. Certains des ces équipements datent des années 1800. 

« Des fois, ma femme me dit : tu ne trouves pas que tu en as assez?  Mais elle dit cela à la blague. » - Laurent Joly

La conjointe de M. Joly, Rachel, sait que ce passe-temps lui fait du bien. Ce passe-temps et sa petite fermette lui ont assurément sauvé la vie par le passé alors qu’il a traversé des moments difficiles. Il se fait souvent féliciter pour son bel ouvrage mais ce qui le rend heureux, c’est quand les gens viennent voir de proche ses machineries d’époque. Laurent Joly ne charge pas du tout pour cette exposition amateure sur son terrain. Qui sait, ses petits-enfants en profiteront peut-être plus tard?

« Ça va leur revenir un jour », assure Laurent Joly. L’exposition peut être vue au 14, chemin de la Ferme-Joseph à Déléage.

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer