Partager:
10 décembre 2020

Fêtes de Noël dans les municipalités

Le père Noël se rapproche des cheminées, mais… à l’extérieur

Pandémie oblige, même les fêtes de Noël pour les enfants tenues chaque année dans plusieurs municipalités seront impossibles cette année. Qu’à cela ne tienne, des bénévoles et municipalités ont trouvé des options pour le bonheur des plus petits.

Hélène Desgranges , Journaliste

Les fêtes de Noël pour les enfants ont dû être annulées dans plusieurs municipalités en raison de la Covid-19, mais les enfants auront tout de même la chance de recevoir un cadeau s’ils ont été sages. La formule de distribution porte-à-porte fait fureur dans la Haute-Gatineau.
Les fêtes de Noël pour les enfants ont dû être annulées dans plusieurs municipalités en raison de la Covid-19, mais les enfants auront tout de même la chance de recevoir un cadeau s’ils ont été sages. La formule de distribution porte-à-porte fait fureur dans la Haute-Gatineau.
© (Photo Pixabay)

Plusieurs municipalités de la Vallée-de-la-Gatineau avaient comme tradition de rassembler les enfants de leur patelin dans une salle lors d’activités festives pour Noël. La distribution de cadeaux et l’arrivée du père Noël n’avaient d’autre choix, cette année, que d’être modifiés. Plusieurs endroits ont donc choisi d’aller vers les enfants plutôt que de les recevoir.

Le père Noël ne devrait pas en être dépaysé, car au contraire, il retrouvera ainsi les enfants lors de sa traditionnelle tournée de distribution de cadeaux de maisons en maisons.

« C’est très important de tenir cette tradition au sein du Comité des loisirs et ce n’est pas la pandémie qui va arrêter les membres du comité des loisirs de tenir cette fête. » - Claudia Lacroix, Bouchette

À Bouchette comme ailleurs dans la Haute-Gatineau, l’option du porte-à-porte pour distribuer les cadeaux est retenue. Certaines municipalités aidaient déjà au financement de l’activité, alors que d’autres pigeront cette année dans un fonds Covid-19 reçu pour aider en cette période de pandémie.

Le Père-Noël, tradition en région

Si la fête de Noël pour les enfants est une tradition depuis 50 ans à Bouchette, il en est de même à Montcerf-Lytton où Johanne Beaucage, bénévole d’un comité informel qui organise la fête, explique qu’une grosse fête est tenue chaque année.

« Il a fallu user d’originalité.  Après avoir évalué un plan A-B-C, nous avons choisi la distribution porte-à-porte, mais…CHUT!  Nous préparons une surprise aux enfants! » - Johanne Beaucage

Pour la bénévole de Montcerf-Lytton, l’esprit de Noël doit primer sur le cadeau. Malgré tout, chaque automne, ils organisent une collecte de bouteilles consignées pour amasser de l’argent qui servira à payer la fête.

Municipalités qui feront une distribution

Les municipalités d'Aumond, Bois-Franc, Grand-Remous, Bouchette, Kazabazua, Déléage, Montcerf-Lytton et Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau ont confirmé à L’info qu’une distribution de cadeaux aura lieu. Certaines municipalités ont aussi choisi de donner des cadeaux aux enfants à l’école. Attention, des inscriptions pour la distribution sont demandées et se terminent bientôt pour plusieurs municipalités, il faut bien que les lutins aient le temps de fabriquer les cadeaux! Les distributions seront réalisées à des dates différentes selon les municipalités, mais, en majorité avant le 19 décembre.

À Messines, c’est un diner de Noël qui sera offert aux enfants de l’école Sainte-Croix et la municipalité offrira du matériel sportif et d’hiver à l’école pour que les enfants puissent en profiter.

La formule du porte-à-porte semble gagnante puisqu’à Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, en très peu de temps, plus de 40 enfants étaient inscrits. À Déléage, 130 inscriptions sont comptées et Aumond où le Père-Noël passera entre 9h et midi le 12 décembre, a une augmentation de 7 enfants cette année pour un total de 51 enfants inscrits.

« Il va y avoir plein de lutins et le père Noël à Déléage le 19 décembre pour distribuer le tout! » - Louise Charlebois, secrétaire-trésorière, Club Optimiste Déléage 2015

À Déléage, ceux qui le désireront pourront aussi se faire prendre en photo lors de la distribution et les clichés se retrouveront par la suite sur les sites de la municipalité et du Club Optimiste. Chaque participant aura aussi la chance de gagner un gros bas de Noël d’une valeur de 100$ offert par un commanditaire de la municipalité. Bref, il ne serait pas étonnant de retrouver le père Noël amaigri le 25 décembre, avec toutes ces distributions, il aura de quoi retrouver sa tradition. N’allumez pas le feu dans la cheminée!

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer