Partager:
9 janvier 2020

Solstice d’hiver 2019

La Communauté Métis Autochtone de Maniwaki fait salle comble encore une fois

Le 21 décembre dernier, la Communauté Métis Autochtone de Maniwaki (CMAM) célébrait sa fête culturelle de l’hiver à la salle Municipale de Messines. 

Lyne Bélisle , Pigiste

La Communauté Métis Autochtone de Maniwaki (CMAM) a célébré sa fête culturelle de l’hiver à la salle Municipale de Messines.
La Communauté Métis Autochtone de Maniwaki (CMAM) a célébré sa fête culturelle de l’hiver à la salle Municipale de Messines.
© (Photo L’info de la Vallée – Jocelyn Galipeau)

Pour souligner l’occasion, la communauté se rassemble entre confrères et consœurs afin de casser la croûte, partager des anecdotes, des histoires, entendre les dernières nouvelles du Chef Serge Paul ainsi que célébrer l’hiver. Une tradition fortement attendue et appréciée depuis plus de dix ans.

Un événement social entre membres et amis

D’année en année la célébration prend de l’ampleur. Cette année ne faisait pas exception. La salle municipale de Messines a une capacité de 125 personnes et pour l’occasion, celle-ci était encore une fois comble. Le repas traditionnel de viande sauvage, la table étalant les articles artisanaux et l’animation font de la Fête un succès récurrent. C’est une tradition et une occasion bien instaurée afin de festoyer à l’approche de la nouvelle année. Une rencontre culturelle qui rassemble les membres de la Vallée-de-la-Gatineau, de Lanaudière, d’Ottawa-Gatineau, des Laurentides et de Montréal. Le solstice d’hiver est un moment particulier de l’année pour les communautés autochtones. C’est un moment de réflexion et de communion ; c’est une période de préparation. 

Le mot de Serge Paul

Bien que le but premier de ce rassemblement était de festoyer, le Chef Serge Paul se devait de faire une mise à jour sur la cause Royal Séguin qui est présentement en cours et qui concerne plusieurs enjeux pour la communauté. 

M. Paul a fait un rappel de l’historique et les démarches à venir ainsi que les coûts à prévoir et le financement possible. Il souligne que la CMAM prévoit faire une levée de fonds afin de soutenir le processus en cours qui s’avère fort coûteux mais nécessaire. Il sollicite davantage la bienveillance des gens à devenir membre du CMAM ainsi qu’à contribuer au fond de solidarité de la communauté. 

Rappelons que la cause Royal Séguin vise à une reconnaissance des Métis dans l’est du pays et de leurs droits ancestraux. Malgré ces côtés politiques, le but de rassembler la communauté dans un événement festif a été atteint alors que l’ambiance était à la bonne humeur. 

Serge Paul a mentionné l’absence de Claude Jean, homme-médecine de la CMAM : « (…) je suis désolé de vous dire que Paul Jean est présentement hospitalisé. Joignez vous à moi afin de lui souhaiter un prompt rétablissement et surtout bonheur et une meilleure santé pour 2020. Il nous manque aujourd’hui mais nos pensées sont avec lui (…) ».

Partager:

Lyne Bélisle , Pigiste

Lyne Bélisle

  • Courriel

À ne pas manquer