Partager:
8 janvier 2021

Pandémie de COVID-19

Les élèves avec symptômes doivent aller passer un test

La Santé publique demande à tous les élèves ayant des symptômes d’aller passer un test Covid sans attendre 24 heures comme il était recommandé auparavant.

Yannick Boursier , journaliste

© (Photo Pixabay)

Le conseiller médical stratégique à la Direction générale de la Santé publique, Richard Massé, indique qu’il n’y a pas d’influenza en ce moment au Québec. C’est pourquoi il invite les parents à faire tester leur enfant immédiatement s’il a des symptômes.

Il vise notamment tous les symptômes qui pourraient démontrer un problème respiratoire comme l’écoulement nasal, la toux, la fièvre et les difficultés respiratoires, entre autres. «Et qu’ils ne se présentent pas en milieu scolaire s’ils ont des symptômes», ajoute-t-il.

Nouvelles mesures

Par ailleurs, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a confirmé les mesures annoncées plus tôt cette semaine pour le retour en classe. Les jeunes du primaire, que retourne en classe le 11 janvier, devront tous porter le couvre-visage dans les couloirs et les aires communes. Toutefois, ils ne seront pas obligés de le porter dans la cour d’école.

Les élèves de 5e et 6e année devront aussi porter le couvre-visage en classe. Pour ce qui est des élèves du secondaire, ils devront dorénavant porter un masque de procédure en tout temps lors du retour le 18 janvier. Deux masques par jour seront fournis.

Le ministre a aussi annoncé une prolongation du temps maximal pour remettre les bulletins de la première étape pour ceux qui en ont besoin. Les enseignants auront jusqu’au 5 février pour remettre ces bulletins.

Ce premier bulletin comptera aussi pour un pourcentage moins important de la note finale, a ajouté M. Roberge. Cette mesure vise à donner une chance aux élèves de se reprendre dans la deuxième session. Des discussions sont toujours en cours pour fixer le pourcentage exact de chacun des deux bulletins pour la note finale.

Les élèves n’auront par ailleurs pas à passer des examens du ministère à la fin de l’année scolaire puisqu’ils sont annulés.

Réussite scolaire

Pour aider à la réussite scolaire des élèves, le gouvernement mettra en place d’ici la fin janvier un projet de tutorat en utilisant la plate-forme «Répondez présent». Une invitation sera lancée «aux personnels volontaires, aux retraités de l’enseignement et aussi à nos étudiants au collégial et dans le réseau universitaire» qui pourront devenir des tuteurs pour soutenir des élèves ciblés par des enseignants. 

Des forums de discussions en ligne seront aussi organisés et mis à la disposition des élèves qui ont besoin de soutien à l’extérieur des heures de classe.

Le gouvernement entend aussi lancer prochainement une application s’adressant particulièrement aux jeunes. «C’est pour permettre à nos jeunes d’avoir accès à de nombreuses ressources, des vidéos, du clavardage, pour briser l’isolement et aider nos jeunes à passer à travers cette période stressante», affirme M. Roberge.

Vaccination

Par ailleurs, le gouvernement a aussi mentionné que les professeurs et les éducatrices en service de garde allaient être vaccinés en priorité quand arrivera leur groupe.

Le scénario présenté amènerait cette vaccination à la fin mars ou au début avril. Lorsque la vaccination dans la population en général va commencer, ce sont les 80 ans et plus qui seront les premiers, suivis des 70 ans et plus et ensuite les 60 ans et plus. C’est dans ce groupe que les professeurs ont été ajoutés.

Partager:

Yannick Boursier , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer