Partager:
31 juillet 2020

Plan de relance touristique en Outaouais

La Vallée devrait recevoir sa juste part, selon la préfète

Début juillet, la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, s’est dite heureuse d'encourager la relance touristique de l'Outaouais en accordant 4 285 907$ à Tourisme Outaouais. L’organisme pourra développer son rôle de porte d'entrée du Québec en vue de soutenir des projets pilotes qui favoriseront la découverte des attraits touristiques régionaux et qui contribueront ainsi à la relance économique. La présidente de l’organisme, France Bélisle, l’a dit publiquement : une part de cet argent ira vers les MRC de l’Outaouais.

Hélène Desgranges , Journaliste

Les millions reçus pour mettre en place le plan de relance de l’industrie touristique en Outaouais seront partagés et iront jusque dans les MRC de la région puisque l’un des objectifs poursuivis dans le plan est de favoriser le déplacement des visiteurs sur l’ensemble de la région de l’Outaouais.
Les millions reçus pour mettre en place le plan de relance de l’industrie touristique en Outaouais seront partagés et iront jusque dans les MRC de la région puisque l’un des objectifs poursuivis dans le plan est de favoriser le déplacement des visiteurs sur l’ensemble de la région de l’Outaouais.
© (Photo L’info de la Vallée – Archives)

Chantal Lamarche, préfète de la MRC Vallée-de-la-Gatineau, suit le dossier de très près. Elle note dans cette annonce, un changement de position qui ne date que de quelques jours. Pour une rare fois selon elle, les MRC comme celles de la Vallée seront aussi dans le collimateur des investissements en tourisme plutôt que l’argent ne soit centralisé dans les grands centres. La préfète promet que ce changement de vision ressenti dans les derniers jours, « elle va s’assurer qu’il reste ».

Des investissements demandés depuis 2012

Chantal Lamarche explique que depuis 2012, l’Outaouais est cité comme porte d’entrée touristique du Québec. Cependant, aucun argent n’accompagnait ce statut. De plus, les argents reçus soutenaient souvent les mêmes milieux et ne s’étendaient pas aux MRC de l’Outaouais nécessairement.  La préfète avait d’ailleurs écrit une lettre au ministère du Tourisme à ce sujet.

Robert Bussière, député de Gatineau, confirme que le statut de porte d’entrée n’avait jamais été accompagné d’investissement financier. Le montant de près de 4,3 M$ annoncé par sa collègue Caroline Proulx, la semaine dernière, est donc une excellente nouvelle à ses yeux.

« Je suis d’avis que nous devons profiter de notre proximité avec l’Ontario pour attirer des touristes en leur offrant des services diversifiés et attrayants. Je suis convaincu que nous avons la capacité de le faire. » - Robert Bussière

Les objectifs poursuivis par l’injection de ces sommes en Outaouais sont de développer une stratégie de tourisme d'affaires, favoriser le déplacement des visiteurs sur l'ensemble de la région de l'Outaouais, inciter les congressistes et les voyageurs à prolonger leur séjour pour découvrir les attraits touristiques régionaux et accroître la synergie des acteurs du milieu touristique afin de faciliter l'accès par divers moyens aux différentes parties de la région. M. Bussière stipule qu’avec ces objectifs, la Vallée pourra tirer profit de cet investissement.

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer