Partager:
13 juillet 2020

Pandémie de COVID-19

Port obligatoire du masque dans les lieux publics fermés

Dès le 18 juillet, Québec rendra obligatoire le port d’un couvre-visage en tout temps à l’intérieur des commerces et endroits publics de la province, incluant les bas et les restaurants. 

Isabelle Houle , journaliste

Le port du masque dans les lieux publics fermés sera obligatoire dès samedi le 18 juillet.
Le port du masque dans les lieux publics fermés sera obligatoire dès samedi le 18 juillet.
© (Photo Pixabay)

Avec les vacances de la construction qui arrivent, le premier ministre François Legault et son équipe sont inquiets et rappellent qu’il serait bien dommage de devoir être confinés à nouveau.

Ainsi, une nouvelle étape est entamée: le port du masque obligatoire dans les commerces et endroits publics intérieurs.

Les commerçants qui laissent entrer des clients sans masque pourraient écoper d’une amende allant de 400$ à 6000$. Dès le 1er août, les clients eux-mêmes qui ne le porteraient pas pourraient eux aussi devoir payer une amende salée. Les enfants entre deux et douze ans ainsi que les personnes aux prises avec des troubles de santé les empêchant de porter le masque sont exclus par cette mesure.

« L’important était d’abord de faire respecter le 2 mètres. Nous sommes allés graduellement dans nos règles et demandes. Depuis une semaine, on voit que le nombre de cas a un peu augmenté, qu’il y a de la transmission communautaire. Il ne faudrait pas que ça continue d’augmenter », a indiqué le premier ministre en conférence de presse lundi le 13 juillet.

Ce dernier rappelle aux gens qui se disent brimés dans leur liberté devraient se dire que le masque leur permet de sortir. « C’est mieux de porter le masque que de devoir rester chez soi. On n’est pas des peureux quand on le porte, on est respectueux. »

« Porter un masque, c’est la liberté. » -François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre a expliqué que le port du masque dans les restaurants et les salles de spectacles, par exemple, était obligatoire lorsque les personnes étaient en mouvement. Une fois à leur place, par exemple à la table d’un restaurant, le masque peut être retiré a indiqué M. Legault. 

La bataille n’est pas gagnée

Québec insiste sur le respect des mesures préventives pour éviter que le nombre de cas de la COVID-19 reprenne à la hausse. « On rappelle la règle du deux mètres. Celle-ci a bien été intégrée, mais on entend, malheureusement, que beaucoup de personnes qui se rassemblent à la maison ne respectent pas la limite de 10 personnes. Ce n’est pas le temps de faire des gros mariages ou des gros partys!  Ce n’est pas vrai qu’on va tout foutre en l’air le travail qu’on a fait depuis quatre mois à cause de quelques personnes qui veulent absolument avoir de gros partys! » a lancé François Legault.

Également inquiet de la propagation du virus dans les bars, il se dit tout de même satisfait des nouvelles règles mises en place et des rapports de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) en termes de respect des règles sanitaires en ce sens de la part des propriétaires de bars. 600 inspections ont déjà été réalisées et d’autres sont prévues. « C’est surtout dans les bars que la transmission a recommencé donc on va être très vigilants. »

Partager:

Isabelle Houle , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer