Partager:
27 mars 2020

Campagne majeure

Centraide Outaouais s’attend à des pertes

Avec la situation liée à la pandémie de la Covid-19, le futur est incertain pour Centraide Outaouais et par le fait même, pour plusieurs organismes de l’Outaouais. 

La directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage.
La directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage.
© (Photo L’info de la Basse-Lièvre-Archives)

Centraide Outaouais était dans les derniers miles de sa campagne majeure qui visait à amasser 3 690 000 $ pour soutenir 64 800 personnes vulnérables dans la région.

La campagne est maintenant terminée, mais les résultats ne seront pas connus avant quelques semaines puisque la situation au Québec en ce moment a des impacts sur les sommes récoltées.

Une grande partie des dons proviennent de retenues à la source de la part de travailleurs. Or, comme plusieurs entreprises ont fermé et que les travailleurs ont été mis à pied, ces sommes ne viendront pas.

« On est en train de faire des analyses pour savoir quels vont être nos pertes, indique la directrice générale de Centraide Outaouais, Nathalie Lepage. Mais là c’est trop rapide. On va le savoir dans les prochaines semaines. Mais c’est certain qu’il va avoir des pertes pour quelques mois.»

L’incertitude quant à la reprise est un autre facteur qui joue contre l’organisme. Plus l’arrêt du travail va se prolonger, plus l’impact sera grand, souligne Mme Lepage. «On espère un retour à la normale le plus vite possible.»

84 organismes

La situation aura un effet de cascades un peu partout en Outaouais. Annuellement, ce sont 84 organismes qui bénéficient des sommes octroyées par Centraide Outaouais à la suite de cette campagne majeure.

Ces organismes ont souvent été touchés dans les dernières années par la baisse des sommes obtenues de Centraide Outaouais en raison de la diminution des montants recueillis dans la campagne. Ce serait donc une autre perte à compenser pour eux.

Nathalie Lepage ne veut pas s’avancer sur cette question immédiatement puisque les chiffres ne sont pas encore connus.

Pour tenter d’éviter le plus possible les impacts, le réseau des Centraide du Québec a fait des demandes à Québec pour que les organismes reçoivent de l’aide financière. «Les démarches entreprises par le réseau des Centraide a été surtout pour rappeler au gouvernement que le milieu communautaire avait besoin d’aide aussi. On espère une mesure de soutien pour les organismes communautaires.»

Partage

Par ailleurs, un autre problème doit être réglé par Centraide Outaouais concernant le grand partage qui suit la campagne majeure. Des vérifications sont faites sur les organismes.

Or, 45 organismes devaient être rencontrés cette année dans le cadre de ce processus et seulement trois l’ont été avant l’arrêt des activités.  

« En ce moment les bénévoles sont supposés être en train de visiter les organismes pour recueillir l’information qui manque pour prendre les décisions, confirme Nathalie Lepage. On a tout suspendu et on est en train de regarder comment on va faire ça.» 

Partager:

À ne pas manquer