Partager:
25 février 2020

Bilan des 100 premiers jours depuis les élections fédérales

William Amos reconnaissant

À la fin janvier, le gouvernement Trudeau a fait le bilan des 100 premières journées qui ont suivi les élections. Ici dans la circonscription du Pontiac, L’info a voulu savoir quels sont les constats de ces premiers instants pour le député William Amos.

Hélène Desgranges , Journaliste

William Amos, député de Pontiac.
William Amos, député de Pontiac.
© (Photo gracieuseté)

C’est dans la reconnaissance que William Amos dit avoir traversé les premières journées qui ont fait suite à sa réélection. Il considère comme un privilège de recevoir un autre mandat, lui qui a reçu 49% des votes. Le fait que le premier ministre l’ait nommé secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, spécifiquement pour le volet Sciences, est pour lui un signe de confiance qu’il apprécie surtout que ce ministère touche des dossiers d’importance capitale pour les Canadiens, de l’Internet haut-vitesse aux nouvelles technologies propres à l’innovation dans le secteur forestier.

Dossiers touchant notre région

En tant que premier acte de ce deuxième mandat, William Amos explique que son gouvernement va de l’avant avec une réduction d’impôt supplémentaire pour les Canadiens de la classe moyenne. Selon lui, les familles qui ont de la difficulté à joindre les deux bouts mettrons plus d’argent dans leurs poches et auront une vie plus abordable. La nouvelle réduction d’impôt ferait passer le montant d’argent que les Canadiens peuvent gagner sans payer d’impôt fédéral d’environ 12 000$ en 2019 à 15 000$ d’ici 2023.

Ce changement signifierait que près de 20 millions de Canadiens, y compris des milliers de valgatinois, économiseront des centaines de dollars chaque année, et qu’un million de Canadiens de plus ne paieraient aucun impôt fédéral sur le revenu.

Lien avec les citoyens

Selon William Amos, les citoyens qui lui ont confié le mandat de représenter leurs intérêts dans les 41 municipalités de cette circonscription de Pontiac, apprécient que son gouvernement soit en situation minoritaire car cela implique une obligation d’écoute et de collaboration.

Mais, il souligne que leurs priorités pour sa représentation demeurent les mêmes: continuer à travailler ensemble pour bâtir l’économie régionale, rebâtir l’infrastructure et améliorer la qualité de vie rurale tout en célébrant nos collectivités dynamiques et la beauté naturelle du Pontiac.

Le dossier de la pollution plastique l’interpelle

En tant que père et en tant qu’ancien avocat en droit de l’environnement, William Amos dit se concentrer sur la réalisation de véritables changements en matière de pollution plastique. Il était donc ravi de collaborer avec son gouvernement pour annoncer que le Canada interdira les plastiques à usage unique et prendra d’autres mesures importantes pour réduire la pollution causée par les produits et les emballages en plastique.

« Les citoyens à travers l’Outaouais me disent souvent que le Canada doit améliorer sa performance en matière de lutte contre la pollution plastique, ce que nous faisons. » - William Amos

Il explique que son gouvernement a déjà interdit les microbilles de plastique et qu’il  veillera à ce que les entreprises soient responsables de la collecte et du recyclage des emballages qu’elles utilisent ou vendent. Il annonce aussi que son gouvernement investira dans les nouvelles technologies canadiennes et qu’il lancera le Programme canadien des sciences plastiques afin d’accélérer la recherche visant à atteindre l’objectif de zéro déchet plastique.

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer