Partager:
20 février 2020

Pavillon Reine-Perreault de Blue Sea

Une journée portes ouvertes pour démystifier le volet alternatif

Une journée portes ouvertes sera organisée le 28 février de 13h à 15h à l’école à volet alternatif de Blue Sea. Une occasion pour les parents de la Vallée-de-la-Gatineau de voir si les valeurs de l’école alternative correspondent aux besoins d’apprentissage de leurs enfants.

Jordan Maheu , Journaliste

On voit sur la photo un cours de mathématiques qui s’est donné à l’extérieur, où les élèves créent leur propre frise avec leur corps.
On voit sur la photo un cours de mathématiques qui s’est donné à l’extérieur, où les élèves créent leur propre frise avec leur corps.
© (photo: gracieuseté)

Alors que l’école publique à volet alternatif de Blue Sea en est toujours à sa première année d’existence, on commence déjà à préparer la prochaine année scolaire. L’école à volet alternatif située au pavillon Reine-Perreault compte présentement une classe de maternelle ouverte aux enfants de quatre et cinq ans, une classe allant d’élèves de la première année du primaire à la troisième année ainsi qu’une classe allant d’élèves de la quatrième année à la sixième année. 

Le souhait de la direction et des enseignants est d’ouvrir une classe supplémentaire dès la rentrée 2020, aux parents désireux d’offrir à leurs enfants une démarche d’apprentissage et de développement vers l’autonomie. Il est alors dans les plans d’ouvrir une classe de troisième et quatrième année, afin d’offrir des classes à double niveaux plutôt que des classes à triple niveaux.

Pour ce faire, davantage de parents de la Vallée-de-la-Gatineau doivent être informés non seulement de l’existence de l’école, mais aussi de son fonctionnement, a fait savoir l’enseignante titulaire à l’école alternative de Blue Sea, Kathia Trottier.

« Ça va peut-être donner le goût aux parents d’inscrire leurs enfants ici, et puis on pourrait atteindre notre objectif d’ouvrir une autre classe. En plus, les gens vont avoir des réponses à leurs questions. »

Kathia Trottier 

Cette année, ce sont 43 élèves qui sont inscrits à l’école de village de Blue Sea. Étant donné une capacité maximale de 18 élèves par classe, la seule école à volet alternatif de la Vallée-de-la-Gatineau peut accueillir une limite de 72 élèves.

Des élèves de partout de la Vallée-de-la-Gatineau peuvent y être inscrits, mais le transport scolaire est seulement offert aux élèves de l’établissement du Cœur-de-la-Gatineau. Les parents de l’extérieur de ce secteur doivent alors assurer le transport de leurs enfants à l’école.

La journée portes ouvertes sera accessible pour tout le monde, autant les parents que les citoyens curieux de voir à quoi ressemble l’école à volet alternatif située au 2, chemin Blue Sea. 

Particularités d’une école à volet alternatif 

À l’école de Blue Sea, les élèves sont au centre de l’enseignement. Ils ont la chance de choisir leur méthode d’apprentissage en fonction de leurs intérêts. Les enfants doivent faire preuve d’autonomie et d’engagement parce qu’ils ont un plan de travail à respecter et des choix de projets personnels en fonction de leurs intérêts.

De plus, le travail en équipe est utilisé à travers des classes ouvertes permettant une entraide entre les enfants où les plus vieux apprennent à aider les plus jeunes. Les élèves peuvent aussi apprendre à travers des activités à l’extérieur. Par exemple, une journée de survie en forêt a récemment été organisée afin d’apprendre aux élèves à allumer et à entretenir un feu, ainsi qu'à construire un abri. 

L’implication des parents est obligatoire à raison de deux heures par mois, de diverses façons. 

L’enseignante titulaire, Kathia Trottier, a précisé qu’une école alternative n’est pas une alternative à l’école régulière, n’est pas une école sans leçons, ni devoirs, ni évaluations, et n’est pas une récréation lors des moments d’apprentissage à l’extérieur.

Partager:

Jordan Maheu , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer