Partager:
22 octobre 2020

Bilan de la Covid-19 en Outaouais

Une diminution du nombre de contacts rapprochés constatée

Malgré 19 cas actifs de Covid-19 dans la Vallée-de-la-Gatineau, une augmentation tangible dans cette région qui ne comptait que peu de cas il y a encore quelques semaines, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) note que la deuxième vague semble se stabiliser, mais la situation demeure fragile en Outaouais.

Hélène Desgranges , Journaliste

Les nouvelles, bien qu’encourageantes, ne permettent pas à l’Outaouais de baisser la garde quant aux mesures de sécurité mise en place. Même si le nombre de cas s’est stabilisé et que les contacts étroits semblent moindres chez les personnes infectées, tout pourrait changer rapidement. La Vallée-de-la-Gatineau, quant à elle, compte maintenant 19 cas.
Les nouvelles, bien qu’encourageantes, ne permettent pas à l’Outaouais de baisser la garde quant aux mesures de sécurité mise en place. Même si le nombre de cas s’est stabilisé et que les contacts étroits semblent moindres chez les personnes infectées, tout pourrait changer rapidement. La Vallée-de-la-Gatineau, quant à elle, compte maintenant 19 cas.
© (Photo Pixabay)

L’équipe d’enquête du CISSSO a remarqué dernièrement que les contacts étroits ont diminué chez les gens infectés. Ceci est un bon signe, souligne le CISSSO qui voit en cela des résultats tangibles de la vigilance de la population.

La gravité des cas chez les personnes infectées est aussi moindre qu’au cours de la première vague. Ceci fait en sorte que le nombre d’hospitalisations est en augmentation graduelle, mais qu’actuellement, il n’y a aucune personne aux soins intensifs.

Présentement, l’Outaouais compte 2 163 personnes infectées depuis le début de la pandémie, dont 278 cas encore actifs. Dans la Vallée, sur les 19 cas recensés depuis le début de la pandémie, six seraient encore actifs.

Appareil de dépistage bientôt en opération

L’appareil de dépistage récemment approuvé par Santé Canada pour pallier les retards en Outaouais sera effectif dès le lundi 26 octobre si tout va bien. Les tests de contrôle de qualité se sont bien déroulés et si le volume de dépistage demeure stable, le délai de 48h pour recevoir des résultats de tests devrait être possible dès l’entrée en fonction de l’appareil.

Une fois l’appareil en place, le nombre de tests passera à une capacité de 1 500 par jour, ce qui est au-delà de ce qui est nécessaire en Outaouais. Cependant, avant d’offrir le service à d’autres régions qui éprouvent des problématiques, le CISSSO va s’assurer de pouvoir combler ses propres demandes puisque des travailleurs de la santé qui étaient testés mensuellement le seront prochainement aux deux semaines.

Partager:

Hélène Desgranges , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer